Le Protestantisme



Une seule et même foi, plusieurs confessions.

Histoire de la Réforme en France

A' l'origine, les premiers chrétiens se regroupèrent en communautés informelles, conduites par les Apôtres. Au fil du temps, ils s'organisèrent pour transmettre l'Evangile et donner les sacrements aux fidèles.

Parallèlement, ils fixèrent par écrit les récits des premiers témoins des paroles et des actes de Jésus afin de préciser la façon la plus authentique pour vivre selon la volonté de Dieu. Ces écrits, qui allaient former la Bible que nous avons aujourd'hui, et la réflexion théologique, donnèrent naissance à une doctrine et à une Eglise Universelle.

Très vite il y eut des divergences et des conflits sur la forme (l'organisation de l'Eglise) et
sur le fond (les dogmes). Certaines communautés, en désaccord sur des points particuliers, poursuivirent leur cheminement de leur côté. D'autres continuèrent à discuter au sein de l'Eglise, des affirmations de doctrine (la Trinité, les Deux natures du Christ,...)

En 1054 se produisit la première grande séparation appelée le " Schisme d'Orient ",
résultat d'un conflit sur l'autorité dans l'Eglise et provoqua une rupture
entre l'Eglise d'Orient (= Orthodoxe ) et l'Eglise d'Occident (= Catholique), prélude à d'autres séparations.

Au 16è siècle, plusieurs chrétiens protestent (= affirment) la nécessité d'une réforme

- de l'autorité spirituelle : refus de l'autorité exclusive du Pape,
- de la doctrine : affirmation du salut donné par la foi,
- de la gratuité de la Grâce dans la Parole prêchée et les sacrements
- de la libre lecture et interprétation de la Bible par chacun.

La Bible est considérée comme le lieu de rencontre avec la Parole de Dieu .

Quatre courants se dégagent aujourd'hui de la Réforme :

- luthérien,
- réformé,
- professants (Baptistes, Pentecôtistes, Evangéliques,..),
- anglicans.

En France la plupart de ces Eglises (sauf les Anglicans) sont regroupées au sein de la Fédération Protestante de France (FPF) dont sont issus les pasteurs de l'Aumônerie Protestante aux Armées. Elle est régie par une Charte, signée par tous.

Quelques chiffres, selon une estimation de 2001:

Population mondiale: 6 milliards 100 millions

Les Chrétiens

- catholiques :1 milliard 39 millions
- protestants : 404 millions
- orthodoxes : 217 millions
- anglicans: 80 millions
_____________________
soit 1 milliard 740 millions

Les Musulmans : 1 milliard 189 millions

Les Hindouistes : 812 millions

Les Bouddhistes : 359 millions

(Autres religions) : 2 milliards

(Sources: "International Bulletin of Missionary Research", "Annuaire pontifical 2001", "Encyclopédie Mondiale du Christianisme")

Les Églises de la Réforme

Organisation
De type démocratique par délégation, elles sont basées sur une responsabilité assumée par un groupe de membres, que ce soit au niveau local, régional ou national.

Identité
" Le Protestantisme est un et divers ! "
Cette réflexion pertinente du théologien protestant André Gounelle résume bien ce que sont les Églises de la Réforme .

Diversité
Cette diversité est liée à l'attachement du protestant à sa responsabilité personnelle devant Dieu et à une certaine conception de l'Eglise de Jésus-Christ :
- non médiatrice.
- organisée en assemblées de croyants plus que " mère " des fidèles.
Cette diversité est une richesse et un encouragement à l'ouverture d'esprit. Malgré le risque constant de disparité et de cloisonnement, ce sont des Eglises où chacun trouve sa place et participe concrètement à tous les domaines qui la composent .
En outre, les Eglises de la Réforme sont très soucieuses de rester partie prenantes à la vie de l'Eglise Universelle.

Unité
Il est donc possible de parler d'unité au milieu de la diversité... ce qui étonne souvent !
A côté de l'Eglise Catholique Romaine et de l'Eglise Orthodoxe, les Eglises de la Réforme ont en commun un même héritage :
- " A Dieu seul la gloire " : toute vie humaine rend gloire à Dieu seul.
- " La Grâce seule " : nous sommes sauvés par le don du Christ de lui-même.
- " La Foi seule " : l'être humain n'est justifié et sanctifié que par la foi en Dieu.
- " L'Ecriture seule " : la Bible contient la Parole de Dieu qui conduit l'Eglise et nourrit les fidèles.
- " L'Eglise est toujours à réformer " : elle doit sans cesse revenir à ses fondements en Jésus-Christ et dans l'enseignement des Apôtres.
- " L'Eglise est invisible " : elle est le rassemblement de tous ceux que Dieu seul connaît, avec leur foi plus ou moins ferme ; elle est Corps du Christ et communion des saints et dépasse les structures visibles, réunit ce qui paraît divisé, donne vie à ce qui semble irrécupérable.

(Extrait du livret vertde l'aumônerie protestante aux armées )

 

En savoir plus ?
Lien Internet